BRUTALE ET SOUS L'INFLUENCE DES GUITARES, LA BANDE SON QUE MILES DAVIS FORGEÂT POUR L'HOMMAGE DE WILLIAM CAYTON AU CHAMPION DU MONDE DE BOXE POIDS LOURD NOIR JACK JOHNSON, REPRÉSENTE LE POINT CULMINANT DES ERRANCES DE MILES AU COEUR DU ROCK AMÉRICAIN BLANC . LA CITÉ DE LA MUSIQUE OFFRE LA RARE OPPORTUNITÉ DE POUVOIR VISIONNER CE FILM AUSSI RARE QUE CULTE , INSPIRÉ PAR LES COMPOSITIONS D'ÉPOQUE QUI SERONT INTERPRÊTÉES EN LIVE PAR JASON YARDE, BYRON WALLEN, DAVID FIUCZYNSKI ET JEROME HARRIS, SOUS LA HOULETTE DU MAÎTRE DE LA BATTERIE JACK DE JOHNETTE - ANCIEN MEMBRE CLEF DE L'ORCHESTRE DE MILES DAVIS LORS DES ENREGISTREMENTS ORIGINAUX EN 1970 . PRODUCTION PAR MAREK PYTEL .

AN ORIGINAL REALITY / SERIOUS PRODUCTION
IN ASSOCIATION WITH ESPN CLASSIC AND COLUMBIA RECORDS

"I'm Jack Johnson, Heavyweight Champion of the World.
I'm black. They never let me forget it.
I'm black allright. And I'll never let them forget it."

- Jack Johnson

"Johnson portrayed Freedom - it rang just as loud as the bell
proclaiming him Champion.."

- Miles Davis

Jack Johnson,
de William Cayton, 1971, 88 minutes, documentaire, noir & blanc

Documents d'époque restaurés, montage brut et brillant pour illustrer la vie du premier afroaméricain champion du monde de boxe catégorie poids-lourds, au début du siècle. Né en 1878 au Texas, fils d'esclave, sa victoire et son comportement baroque et provocateur déclenchèrent en Amérique une campagne d'un racisme inouï qui le fit s'exiler en France, où il devint le héros de l'avant-garde artistique -Picabia, Apollinaire, Cocteau, Delaunay, Cravan... C'est pour ce film fascinant (et très rare en France, Banlieues Bleues l'avait projeté en 1990) que Miles Davis, fan lui-même et pratiquant amateur de boxe, avait enregistré les Jack Johnson Sessions, qui devinrent sa bande originale.






Jack Johnson - Jack DeJohnette - MusiciansMiles Davis